ADRESSE

16 avenue Albert Mazade
26250 Livron-sur-Drôme

TELEPHONE

04 75 61 79 44

Visite des archives départementales et du Musée arménien de Valence

Ce vendredi 19 Octobre, dans le cadre du programme d’Histoire Géographie, les élèves de 3C et 3D se sont rendus à Valence pour visiter le musée arméniens et les archives départementales.

Au musée, un groupe a visité l’exposition permanente avec un guide, suivi d’un documentaire de 20 minutes avec des témoignages sur le génocide arménien, pendant que le second s’est vu expliqué le contexte de l’Empire Ottoman avant de travailler en groupe sur un petit jeu questions-réponses-illustrations pour comprendre le pourquoi du génocide arménien. Des mots forts : déportation, propagande, discrimination, négationnisme, génocide, massacre, extermination…

L’après-midi, après un pique-nique ensoleillé au parc Jouvet, les deux classes ont interverti leurs visites : les 3D se sont rendus aux archives départementales pendant que leurs homologues de 3C se sont dirigés vers le musée arménien.

Aux archives, un groupe a participé à un atelier sur le thème de la Grande Guerre 14-18. Les thèmes abordés étaient : « la main d’œuvre féminine mobilisée », « la main d’œuvre étrangère et coloniale », « éducation et culture de guerre », « la question des blessés et des morts ».

Chaque groupe, par équipe de 3 élèves, a dû répondre à des questions sur un des thèmes cités en s’appuyant sur les documents fournis (documents administratifs et iconographiques, dont certains étaient des originaux).

Sur le même temps, le second groupe visitait les archives, regroupant 10 siècles d’histoire sur la Drôme (un second dépôt se situe à Bourg-les-Valence). Le stock des archives a été en partie ravagé lors des bombardements de la 2nde guerre mondiale. Les archives se situaient alors dans les locaux de l’ancienne préfecture.

Pour information, les archives ont été créées en 1796 et seulement environ 5% du stock est numérisé. La quantité d’archives sur le site de Valence se calcule en kilomètres et représente environ 30 km linéaire ! Afin de conserver au mieux ces documents précieux de notre histoire, la température doit être constante et se situer entre 18 et 20°C et le taux d’humidité doit être égal à 50%.

Nous avons fini la visite par l’atelier de restauration, où nous avons pu découvrir dans quel état certains livres arrivent… rongés par les champignons ou les insectes, et certains sont irrécupérables…

Une journée très instructive pour tous !