ADRESSE

16 avenue Albert Mazade
26250 Livron-sur-Drôme

TELEPHONE

04 75 61 79 44

Actualités du Collège

Rencontre avec Manon

mardi 11 février 2020

Le mardi 11 février, journée nationale du handicap, les classes de 5B et de 4B ont eu la joie d’accueillir  Manon, petite fille de 8 ans touchée par 2 maladies orphelines dont le quotidien est difficile.

Manon a la taille d’un enfant de 4 ans, ne parle pas et marche difficilement. Elle est très curieuse et très vive et progresse grâce à la générosité des personnes qui aident ses parents via l’association Le petit monde de Manon.

Depuis plusieurs années, les élèves de cinquième bilangue consacrent leurs récréations, à tour de rôle, à la vente de goûters. Les bénéfices de cette action sont reversés une fois par an à 3 associations de soutien aux enfants.

La première association, Partage, finance la scolarité d’un enfant dans le monde. Actuellement, il s’agit de Crépin, petit béninois dynamique.

La deuxième association, Demisenya, soutient un orphelinat au Mali. Les sommes versées l’an dernier ont permis de financer la visite hebdomadaire d’un pédiatre pour prendre soin des presque 200 enfants hébergés au Centre d’Accueil et de Placement Familial de la cité des enfants de Bamako.

Enfin, la dernière association soutenue est une association locale puisque Manon et ses parents résident en Ardèche. L’aide apportée par les élèves d’Anne Cartier a permis, par exemple, de financer des tapis de motricité afin que Manon puisse peut-être marcher seule un jour. Elle a beaucoup progressé depuis son entrée en Institut Médico Educatif où elle peut enfin bénéficier d’une aide et de cours adaptés à ses besoins.

Pendant que Manon sollicitait l’attention des élèves, ses parents nous ont expliqué les difficultés quotidiennes. Par exemple, il a fallu attendre 3 ans pour qu’une place en IME se libère. Manon, bien que gourmande ne peut manger que des aliments mixés. Elle ne peut pas boire autrement que sous forme gélifiée. Elle se déplace en poussette spéciale et pour avoir une version allégée et maniable, les parents ont dû débourser 500 €. Certains soins ne sont pas pris en charge par la sécurité sociale alors qu’ils apportent un réel bien être à Manon et surtout, le mobilier adapté, comme le lit par exemple, n’existe pas. Les parents doivent faire preuve d’ingéniosité pour l’inventer, puis le faire réaliser à leurs frais.

Pourtant, Le Petit Monde de Manon n’oublie pas les autres enfants atteints du syndrome de Cornélia Delange et une partie des sommes qu’ils reçoivent est reversée pour la recherche et l’aide aux familles (achat de poussettes et de matériel par exemple). Le don d’environ 800€ remis à cette occasion sera bien utilisé.

Cette rencontre a permis aux jeunes de prendre conscience des difficultés de certains enfants et surtout, de voir combien la solidarité fonctionne comme un jeu de dominos. En somme, une belle manière de grandir dans un esprit de service.

Futsall à l’A.S.

mercredi 5 février 2020

Le mercredi 5 février a eu lieu le championnat académique de futsal à Thonon les bains en Haute Savoie. 6 équipes étaient présentes, deux de Drôme Ardèche, une de l’Isère et trois de Haute savoie. L‘équipe de Livron était composé de 7 joueurs, 6 élèves de 4ème et un 3ème.

Nous avons terminé vice champion academique après une défaite en finale contre l’établissement de La Roche sur Foron. Nous sommes donc qualifiés pour le championnat super région à Vienne le 25 mars.

Bravo à eux.

Sortie Street Art pour les 3èmes : 16 janvier et 4 février 2020

mardi 4 février 2020

Dans le cadre du parcours d’éducation artistique et culturelle et des cours d’anglais, les élèves de 3èmes ont eu la chance de découvrir les œuvres de Street Art qui embellissent les rues du premier et du quatrième arrondissement de Lyon. Ils ont découvert différents artistes dont le but est soit d’embellir la ville, soit de dénoncer des situations et de transmettre des messages. Ils ont compris que la différence entre l’art et le vandalisme est surtout dans l’histoire que les artistes racontent autour de leurs créations. Ils ont pu admirer des œuvres de commande ainsi que d’autres apparues spontanément. La durée de vie d’un collage ou d’une peinture étant, par exemple d’environ 3 semaines. Des artistes de renommée internationale, comme Space Invader se produisent à Lyon.

Cette sortie a été l’occasion pour les 3èmes de poser un autre regard sur la ville et de s’interroger sur l’art et sur les codes.

Les deux visites ayant eu lieu à quelques semaines d’intervalle, les œuvres vues ne sont pas les mêmes pour tous.

Quelques artistes et collectifs dont les œuvres ont pu être admirées : 

  • Zorm, Pansement de rue, Droit dans le mur, Space Invader, In the Whoop, John Hamon, Cité Création etc.
  • Zorm : sculpture, têtes de singe
  • Pansement de rue : mosaïques dans les trous du goudron et des trottoirs
  • Droit dans le mur : jambes de mannequins habillés et installés contre le mur
  • Space invader : figurines de jeux vidéo de différentes tailles
  • In the Whoop : mosaïques représentant des personnages de types Mario
  • John Hamon : portraits avec nom
  • Cité Création : fresques sur l’histoire de Lyon et fresques sur commande
  • Collectif collage contre le féminicide

Forum des métiers au collège Anne Cartier

lundi 27 janvier 2020

Nous vous attendons nombreux et nombreuses pour ce forum !

Les élèves qui souhaitent y participer devront être accompagnés d’un adulte accompagnant.

Animations ELIOR

jeudi 23 janvier 2020

30 janvier 2020 : NOUVEL AN CHINOIS

6 février 2020 : CHANDELEUR

BDIO

lundi 20 janvier 2020

Génération Numérique : comment démêler le vrai du faux ?

vendredi 17 janvier 2020

Norzed REBAHI et Mossem BEN AMARA  (animateurs du centre social de Loriol) sont intervenus pendant 3 heures sur toutes les classes de 5ème pour les sensibiliser aux dangers d’Internet.

 L’objectif était dans un premier temps de montrer aux élèves qu’il fallait toujours vérifier les informations qui leur sont  données et notamment celles qui circulent sur la toile. A l’aide d’un support papier intitulé « DETOX L’INFOX », rempli de « fake news »,  les intervenants  ont demandé aux élèves de vérifier des informations sur Internet, qu’elles soient vraies ou fausses, en demandant à chaque fois de retrouver  le lien du site d’où elles provenaient. Au cours d’échanges riches et variés, les animateurs ont expliqué à nos jeunes que,  lors de chaque connexion à Internet, ces derniers laissent des traces et que ces traces-là sont ensuite revendues à des entreprises qui les ciblent pour faire de la publicité directement dans leurs boîtes mail.

Dans un second temps, ils ont évoqué le harcèlement, et notamment la création d’une application sur téléphone d’une américaine de 13 ans. Ils ont expliqué pourquoi elle avait créé cette application et dans quel but et ils ont également montré qu’il existait plusieurs types de harcèlement. Ils ont surtout souligné l’importance d’en parler à un adulte de confiance si la situation se présentait et ce de manière à faire cesser au plus vite ces agissements.

Pour finir, beaucoup de questions/réponses ont fusé notamment autour du thème du  harcèlement. Norzed et Mossem ont tenu un discours clair sur ce sujet : qu’il soit physique ou bien moral, il est interdit par la loi et  des sanctions financières et pénales peuvent être appliquées.

Après discussion avec les élèves, le retour de cette intervention est plus que positif et il était nécessaire que cette action de sensibilisation, proposée par le Conseil Départemental de la Drôme et la CAF, soit conduite dans les murs de notre établissement. On compte à présent sur les parents pour relayer et poursuivre cette indispensable  prévention sur les dangers du net!

Quand les professeurs font vivre leur cours…

lundi 16 décembre 2019